Rocamadour

20 février 2013

L'Espérance ferme comme le Rocher


N’est-elle pas à la fois la grâce qui nous porte et la petite flamme que nous devons toujours entretenir, les yeux fixés sur -Christ, notre rocher ?

Car la « petite fille Espérance » dont parle joliment Charles Péguy n’est rien moins qu’une vertu théologale !

Lire l'article du Sanctuaire et voir la vidéo du topo du Père de Gouvello

 

 rocamadour034

 

 

 

 

 

Posté par sanctuaire à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 novembre 2011

Solennité du Christ Roi de l'Univers, dimanche 20 novembre 2011

Dimanche 20 novembre, basilique Saint Sauveur de Rocamadour

Christ Roi

Ez 34, 11...17          1Co15, 20...28               Mt 25, 31-46

 

"On ne peut pas aller à Rome sans aller à la chapelle Sixtine, voir la plus célèbre représentation du "jugment dernier" peinte  par Michel Ange.

Un jour, il y aura définitivement la séparation : à droite les brebis, à gauche les chèvres. Le jour du jugement, l'excédant et le déficit apparaîtront clairement. Comment ce jugement va-t-il se produire? Quels jalons vont être utilisés lorsque nous serons face à Dieu? Il y a bien sûr ce que nous aurons fait, mais aussi ce que nous n'aurons pas fait.

Deux points importants sont à prendre en considération :

1) le jugement a déjà eu lieu. Il révèlera notre relation avec notre prochain. Là où nous l'avons trop peu attendu. Jésus évoque six situations de détresse : les affamés, les assoiffés, les dépouillés, les étrangers, les malades, les prisonniers. Ces situations représentent toutes les formes de détresses.

2) Jésus s'identifie à tous ceux qui sont dans la détresse. Tous ceux qui se sont tournés vers ces malheureux L'ont trouvé. "Ce que vous avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait."

Ce qui compte devant Dieu, c'est l'attention que nous portons à nos frères. C'est là que se décide notre Vie Eternelle. Nous serons jugés sur ce que nous aurons fait. A gauche, les boucs ne se sont pas aperçus de la souffrance de leur prochain. Comme c'est facile de ne pas voir son prochain !!!!! 

Qui est notre prochain? C'est peut-être le plus proche de vous, celui qui est assis sur la chaise d'à côté de. C'est peut-être celui que vous rencontrerez dans la rue de Rocamadour dans quelques instants? Et c'est Dieu que vous rencontrerez.

On peut être consolé de n'avoir tué personne. Mais ce n'est pas suffisant. Les péchés d'omission sont graves. Dans le "je confesse à Dieu", nous disons : "Je reconnais devant mes frères que j'ai péché en pensées, en parole, par action et par omission ; oui j'ai vraiment péché." Notre prochain qui avait besoin de nous, c'était Jésus qui nous a attendus. 

Soyons attentifs au péché d'omission. Mettons nous au moins quelques moments au service les uns des autres.

Prions : "Mon Dieu, aide nous afin qu'à notre dernière heure, nous puissions présenter au moins quelques moments où nous t'avons servi en notre prochain souffrant. Notre Dame de Rocamadour, aide nous à être attentifs à faire le bien sans relâche, toi servante du Seigneur, toi qui as vu le bien à faire en te rendant auprès de ta cousine Elisabeth. Mère du Christ Roi et Souverain prêtre obtiens-nous du Juste Juge le Royaume Eternel." Amen!

(extraits de l'homélie de l'abbé Francis Mazerand. Basilique Saint Sauveur, Rocamadour, le 20 novembre 2011)

Posté par sanctuaire à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2011

Parabole des talents. dimanche 13 novembre

Dimanche 13 novembre 2011 : 33ème dimanche ordinaire, basilique Saint Sauveur.

Pr 31, 10...31       1Th 5, 1-6        Mt 25, 14-30

LE VISAGE DE JESUS

"La parabole des talents fait partie des textes les plus connus de l'évangile. Aujourd'hui, elle nous invite à méditer sur le visage de Jésus :

  • A Pâques, nous découvrons le visage d'amour de notre Sauveur. Le bon pasteur vient sauver sa brebis perdue. Il donne sa vie pour ses brebis. Ce visage nous invite à la conversion.
  • A la Pentecôte, dans sa miséricorde, le Père nous donne un avocat.
  • Ici, nous avons un troisième visage de Jésus : un juge.

L'AMOUR A TROIS VISAGES : LE SAUVEUR, L'AVOCAT, LE JUGE.

Un jour, nous serons face à Dieu, et nous aurons à rendre des comptes.

Quel est le visage de l'amour?

Dieu nous aime infiniment. Nous ne devons pas mériter son amour. Il vient à nous. Mais l'amour qui n'est pas réciproque n'existe pas. Il va même nous mettre dépendant de notre liberté. Il n'y a pas d'amour sans réciprocité. La parabole des talents nous montre que Dieu nous jugera, mais il ne nous prendra pas en traître. Personne n'échappera au jugement particulier.

Qu'est-ce qui a bien pu motiver le mauvais serviteur?  Il a choisi d'anéantir son talent parce qu'il a une vision fausse de son maître. " Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n'as pas semé, tu ramasses là où tu n'as pas répandu le grain" Ce maître prend son serviteur sur sa propre parole - "Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n'ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l'ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque." (aujourd'hui, Jésus prendrait une autre image...!)

Il est important d'avoir une vision juste de notre Seigneur. "Je sais que tu me prendras sur mes paroles." On pourras dire : "tu m'as coincé... mais je sais que ton coeur est miséricordieux. Tu ne repousses pas un coeur qui se tourne vers toi."

Nous devons travailler notre connaissance des textes dans le magistère et dans le catéchisme. Lorsque nous sommes confrontés aux sectes ou à l'islam et qu'ils arrivent sur notre terrain, personne n'est capable de tenir. Nous devons témoigner de notre amour pour le Christ. Nous n'avons aucune excuse pour ne pas connaître son enseignement. Le lieu de catéchèse le plus important, ce n'est pas le cours de catéchisme, c'est la famille. C'est là qu'on cultive les talents de chacun. Le péché nous empêche d'être libre. Nous avons à cultiver nos talents.

Reprenez la lecture de "la femme vaillante" et remplacez le mot "femme" par le mot "Eglise" : "L'Eglise vaillante, qui peut la trouver? Elle est infiniment plus précieuse que les perles. Le Christ peut avoir confiance en elle : au lieu de lui coûter, elle l'enrichira. ....Tous les jours de sa vie elle lui donne le bonheur. .......Ses doigts s'ouvrent en faveur du pauvre, elle tend la main au malheureux.... L'Eglise qui craint le Seigneur est seule digne de louange. Reconnaissez les fruits de son travail ; sur la place publique, on fera l'éloge de son activité."  Regardez tous les saints. Ils ont parfois été persécutés, dans des conditions atroces, mais le jour de leur canonisation ils sont sur la place publique.

Il y a un très grand enjeu.  Nous devons tenir notre place de croyant dans le monde, et nous devons nous préparer à la venue de notre Seigneur.

"Il faut qu'au milieu des loups, je reste l'agneau"  Nous devons témoigner de notre amour pour le Christ. Il viendra nous chercher.

Le jour du jugement particulier, ce sera le jour de la venue de Jésus.

Demandons à la Vierge Marie de nous aider à nous y préparer. Amen.

(extraits de l'homélie de l'abbé Ronan de Gouvello)

 

Posté par sanctuaire à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2011

"veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure."

dimanche 6 novembre 2011. 32° dimanche du temps ordinaire.

Sagesse 6, 12-16,  1 Th 4, 13-18,  Mt 25, 1-13

Pour nous faire comprendre que nous devons nous tenir prêts pour le dernier jour de notre vie, (et nous ne savons pas quand il viendra,) Jésus raconte une histoire de noces. Un mariage dans toute la tradition de l'époque. Les jeunes demoiselles d'honneur accompagnent l'époux qui se fait attendre comme il se doit. Et le mariage n'aura lieu que lorsque l'époux sera entré dans la maison.

Parmi ces demoiselles, il y a les prévoyantes et les étourdies. Qui est cet époux? Il représente le Christ bien sûr, qui est venu pour chacun d'entre nous. Ce n'est pas plus mal que nous ne sachions ni le jour, ni l'heure à laquelle Il viendra. 

Nous devons être prêts pour le jour de notre mort.

Sommes-nous toujours prêts?

Combien de croyants, se disent baptisés et pensent que ça suffit. Ils ressemblent à ces jeunes filles imprévoyantes qui n'ont pas emporté d'huile pour leur lampe. elles ne sont pas prêtes lorsque l'époux arrive. Trop tard !!!!!

Beaucoup de baptisés vivent de cette façon. Ils pensent que posséder le ticket d'entrée ça suffit. Ils ont laissé leurs vertus s'éteindre. Comme une amitié que l'on n' entretient pas, elle va s'étioler peu à peu jusqu'à disparaître. Il en va de même de notre amour pour le Seigneur. Si on est privé de la source, on ne va pas résister à l'attrait du monde. On dira : "plus tard....plus tard..." Quelle folie!!!   La mort arrivera, peut-être de façon imprévue. Ce sera trop tard.

Ne soyons pas des insensés lorsqu'il s'agit de notre Vie Eternelle.

Laissons-nous toucher par la Sagesse. " Elle se laisse aisément contempler par ceux qui l'aiment, elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent."  "Ne soyons pas abattus, comme ceux qui n'ont plus d'espérance".

 Soyons toujours prêts !

Nous avons sur notre route la Vierge Marie. Elle qui est la plus proche de notre Seigneur. Demandons lui d'être notre avocate. Elle est la meilleure. C'est important de l'aimer, de lui prouver notre amour, de la prier.

Il y a une prière que j'aime beaucoup : le chapelet. Priez-vous le chapelet? 

"Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort"  C'est important d'avoir une avocate pour cet instant.

 Soyons des amis de la Vierge Marie. c'est important pour notre salut. Amen.

(extraits de l'homélie du Père Francis Mazerand. Basilique Saint Sauveur, Rocamadour, le 6 novembre 2011)

Posté par sanctuaire à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2011

Un festin de viandes succulentes et de vins décantés. dimanche 9 octobre 2011

dimanche 9 octobre 2011 : Nous sommes invités à la table du Seigneur

 

 


Isaïe 25,6-9. Ph 4,12...20, Mat 22,1-44

  • "Ce matin, Dieu semble nous pousser au péché de gourmandise. Nous sommes souvent invités, nous les prêtres à dîner chez nos paroissiens, et lorsque nous félicitons la maîtresse de maison pour son plat, elle nous répond immanquablement : "mais Père, c'est un péché la gourmandise".

Ce n'est pas un péché d'apprécier les bonnes choses. Sachez reconnaître les choses justes. Certains commettent un péché lorsque le plat arrive sur la table, avant même d'y toucher. D'autres finissent les plats sans commettre le péché. Ce qui est péché, c'est l'excès ou la gloutonnerie.

Le Seigneur nous invite: "Je préparerai pour tous les peuples, sur ma montagne un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés" parce que Dieu sait ce qui nous meut: c'est le désir de quelque chose de bon. Dieu veut nous attirer au Ciel et Il sait que nous agissons lorsque notre désir est mis en oeuvre par quelque chose de bon.

Le premier travail pour nous est de nous laisser attirer par les bonnes choses. La chose la plus désirable c'est d'être aimé de façon gratuite. La règle vient ensuite au service de la conversion. Notre volonté est faite pour le bien. La première chose est le désir du Ciel. Nous sommes invités à le désirer.

Hier soir, pour nous attirer vers le Ciel, nous étions avec un groupe de jeunes de l'aumônerie, devant un plat de pâtes à la carbonnara. Notre sujet de discussion était l'euro million. Un garçon intervient: "ce n'est pas ça qui rend heureux". Nous voilà remis en place par un jeune de 11 ans.

Nous ne sommes pas toujours prêts à recevoir la grâce que Dieu nous donne. La grâce du mariage par exemple, c'est l'autre. Dieu nous l'a donné pour nous rendre heureux. 

Première étape: Désirer les bonnes choses. Dans la vie,  qu'est-ce que j'attends?

Deuxième étape: Dieu ne nous rendra pas heureux sans nous. Il les invite au festin, Il ne les convoque pas de force. Ils viennent librement. Il invite les bons et les mauvais. Méfions-nous des apparences. Moi aussi je réponds à l'invitation. La liberté nous responsabilise. Chaque fois que nous péchons, nous aurons à rendre compte.

Troisième étape: "Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce?" Si je désire, si je réponds favorablement à l'invitation, il me faut encore prendre les moyens. Il nous faut revêtir notre coeur de la pureté. "Heureux les coeurs purs". Allons nous réconcilier avec lui. Dieu nous appelle "Ami".  Jésus appelle Juda "mon ami" lorsqu'il vient l'embrasser au jardin des Oliviers. On peut choisir de ne pas le suivre.

Redécouvrez la joie de la confession régulière. Quand Dieu nous appellera "mon ami" nous aurons à rendre des comptes.

Recevons la grâce du désir du Ciel, demandons à Notre Dame de Rocamadour de nous y aider.

Nous sommes invités maintenant au repas du Seigneur. Amen"

(extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello)

 

Posté par sanctuaire à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 septembre 2011

dimanche 25 septembre 2011 "Les montgolfiades"

Week-end des montgolfiades à Rocamadour. Comment s'élever au Ciel?

obélix mongolfière

26e dimanche du temps ordinaire : Ezékiel 18, 25-28, lettre de Saint Paul apôtre aux Philippiens 2,1-11, Evangile de Saint Matthieu 21, 28-32.

"Les montgolfières vues du presbytère ont de quoi donner des idées de vocation de devenir prêtre......"

Ce matin parmi les montgolfières, il y avait Obélix, le plus gros, qui semblait parmi les plus légers pour s'élever au dessus du sanctuaire.

Comment se fait-il que les plus gros pêcheurs s'élèvent les premiers? "Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean-baptiste est venu à vous, vivant selon la justice, et vous n'avez pas cru à sa parole ; tandis que les publicains et les prostituées y ont cru."

La vraie force d'Obélix, ce n'est pas d'être tombé dans la marmite quand il était petit. C'est d'utiliser sa taille pour s'élever. Qu'est-ce qui peut lui faire désirer le ciel, désirer atteindre cet idéal de sainteté? Si je me fais une toute petite montgolfière, et que je soigne mon habitacle à un point tel, il va m'empêcher de m'élever.

Dieu désire utiliser tout notre être. Dieu va nous sauver. Pour cela, une vertu nous est demandée aujourd'hui dans les lectures :

La seule manière de s'en sortir pour s'élever : c'est l'obéissance.

obeissance_3

Dans ce très bel hymne, Saint Paul nous dit :

"Jésus s'est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu'à mourir, et à mourir sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a élevé au dessus de tout...." L'obéissance, c'est ce qui nous permet de monter au ciel. Quand nous décidons nous-même de diriger notre vie, cet orgueil nous empêche de monter au ciel. Par contre dans l'humilité, si nous laissons Dieu agir pour conduire notre vie, alors Il allume les gaz pour faire monter les montgolfières. Le Christ a été élevé par Dieu grâce à son obéissance.

Une simple corde peut empêcher une montgolfière de s'élever dans le ciel.

Ceux qui ont tout misé sur le Christ ont réalisé de grandes choses.

Trois points importants sont nécéssaires pour y arriver :

- Pour obéir il faut d'abord prier, car on devient ce que l'on contemple. Contemplons Jésus obéissant jusqu'à la mort. Reprenons le chemin de la prière quotidienne. La prière du chapelet est une très belle prière qui nous permettra de contempler et de méditer les mystères de la vie de Jésus. Nous sommes bientôt en octobre, le mois du rosaire. C'est l'occasion.

- Il s'agit ensuite de laisser l'Esprit agir en nous. Et pour lui obéir, il faut lâcher les amarres qui nous retiennent encore. Il faut rompre avec le pêché. Désirons-nous nous convertir comme les publicains. Il nous arrive de faire parfois comme l'aîné des fils. Le Père Francis, vous accueille tous les jours dans sa "clinique". La confession nous permet de rompre les amarres qui nous empêchent de nous élever.

- Troisième point : il faut prendre les décisions nécessaires pour nous tourner vers Dieu afin qu'il puisse agir en nous.

Demandons cette grâce aujourd'hui, que Dieu nous élève et nous attire à lui. Amen"

 

(extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello)

 

  P ère, tu n’as pas voulu la souffrance de ton Fils,
mais son obéissance à tes commandements de vie.
Apprends-moi comme Lui, à dire « oui »
à l’amour de tout homme, à l’amour des ennemis.
Apprends-moi comme Lui, à dire « oui »
à l’imprévu dans ma vie, à la nouveauté qui dérange.
Apprends-moi comme Lui, à vivre la liberté,
celle des enfants de Dieu !

Les Soeurs du Très Saint Sauveur

 

Posté par sanctuaire à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2011

dimanche 21 août. "sur cette pierre je bâtirai mon Eglise"

Rocamadour pierre

 

Evangile selon Saint Matthieu 16, 13-20

En toile de fond aujourd'hui pour cet évangile, plus d'un milion de jeunes autour du pape. Une tornade qui oblige le pape à s'interrompre. Un rendez-vous mondial, et sous un regard de foi: un dialogue entre Pierre et Jésus.

"Qui suis-je?" -

Pierre spontané: -"Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant !"

Et moi je déclare: "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise ; et la puissance de la mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les Cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux."

Parole fondatrice de notre foi. Jésus est en Galilée et pendant ce temps il y a à Jérusalem le Yom Kippur : "la fête du grand pardon". Sur le peuple, le grand prêtre prononce ce jour là le nom que lui seul est autorisé à prononcer : le nom qui sauve. Et à Pierre, Jésus demande "Quel est mon nom?" - "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant."

Ce sont les paroles qui nous sauvent. Kephas, Pierre : grand prêtre de l'Eglise. Jésus est en train d'établir un lien indissoluble entre la terre et le ciel. Tout ce que Pierre dit sur terre sera réalisé au Ciel. Jésus confie les clefs du Royaume à Pierre, un homme qui nous révèle toutes ses faiblesses. Depuis 2000 ans cette grâce d'état n'a jamais été reprise par Dieu. Son plan de salut est confié à des hommes faibles. Personne ne peut aller au Père s'il ne passe par l'Eglise, s'il n'a pas l'Eglise comme Mère.

Dieu a besoin de l'Eglise pour se donner, pour nous pardonner. La communion est UNE, SAINTE, APOSTOLIQUE.

Il serait bien prétentieux de dire :"je n'ai pas besoin d'aller à la messe, pas besoin d'aller me confesser." Dieu, lui, est fidèle, Il a besoin de l'Eglise pour nous transmettre tout son amour. Il nous donne des Saints pour nous aider. Rappelez-vous ce que Jean-Paul II a enduré pour nous transmettre ce message. Pourquoi faut-il attendre que Benoît XVI soit mort pour réaliser qu'il est saint. Jamais Rome n'a été assaillie comme aujoudr'hui. Ils sont des milliers à venir écouter ses catéchèses.

Et nous? Quel soin mettons-nous à l'adoration? Comment nous ressourçons-nous?

C'est comme un couple qui ne prendrait pas le temps de choisir le papier peint et les rideaux de la chambre conjugale. Le lieu où se passent les gestes de tendresse essentiels à la vie de couple, là où Dieu nous attend.

Ce qui est essentiel est gratuit. 

LA FORCE DE LA GRÂCE NOUS SERA DONNEE Là Où DIEU NOUS ATTEND.

AMEN

(extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello, dimanche 21 août 2011)

Posté par sanctuaire à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 août 2011

dimanche 14 août, Saint Maximilien KOLBE

"Il y a 60 ans, Maximilien Kolbe mourait le 14 août à Auschwitz.

Dans le bloc 14, un homme manque à l'appel. En punition, afin de décourager les tentatives d'évasion, les nazis sélectionnent 10 hommes et les condamnent à mourir de faim. Le Père Kolbe sort des rangs, enlève son béret et fixe le commandant dans les yeux. Celui-ci n'a jamais vu une telle désobéissance. "Que veux-tu?" - "Je veux mourir à la place de Franciszek Gajanniczek." Et le commandant obéit et accepte. Il prend Kolbe comme dizième condamné. Grace à ses prières, le cachot devient un véritable chant de louange. Maximilien Kolbe voit mourir tous ses compagnons. Seul survivant, il est exécuté par injection. Il tend le bras, le commandant est subjugé. Son corps sera brûlé et ses cendres dispersées le 15 août, jour de l'Assomption de la Vierge Marie".

Comment un tel acte est-il possible? Parce que Maximilien était profondément attaché à la Vierge Marie.

SEUL L'AMOUR EST CAPABLE DE VAINCRE LA HAINE.

Dans son enfance, il était un peu espiègle. A tel point qu'un jour sa maman lui dit :"mais que va-t-on faire de toi plus tard !".

Maximilien court à l'église et interroge la Vierge Marie : "que va-t-on faire de moi?" 

Marie lui apparaît, et lui présente deux couronnes, une blanche pour la chasteté, une rouge pour le martyre." La quelle veux-tu ? -"Je veux les deux". Il nous invite à nous tourner vers la Vierge Marie.

Mesdames, aujourd'hui l'Evangile est pour vous. Vous messieurs, vous pouvez écouter.

DANS LA PAROLE DE DIEU, TOUTES LES GRANDES OEUVRES ONT ETE ENFANTEES PAR DES FEMMES.

Déjà 150 ans avant la naissance de Jésus, une femme offrait ses sept fils en fidélité à Dieu. C'était l'annonce de l'offrande de Marie. Elle nous a donné son fils;

Aujourd'hui il s'agit d'une cananéenne, païenne, elle vient de la région de Sidon et elle crie : "prends pitié de ma fille!" C'est le cercle restreint de sa famille qui est concerné. Les apôtres insistent auprès de Jésus :" guéris la, elle nous soûle!" (c'est une phrase que les curés prononcent souvent. c'est un véritable autoportrait!.....)

Comment Jésus nous met en difficulté pour nous faire grandir. Il ne répond pas et traite ensuite cette femme de petit chien. Sa réponse est extrêment dure. Il va obliger la femme à aller encore plus loin.

ELLE A PARLE AU NOM DE TOUTES LES NATIONS PAÏENNES.

TU NE PEUX PAS REFUSER LE SALUT AUX PAÏENS.

"Femme que me veux-tu?" -"TA FOI EST GRANDE,que tout se passe comme TU LE VEUX." Voilà le langage de l'AMOUR. Parce que cette femme, elle a fait la VOLONTE DE DIEU.

TA VOLONTE, C'EST QUE TOUS LES HOMMES SOIENT SAUVES.

ECOUTE SEIGNEUR TOUS CEUX QUI CRIENT VERS TOI !

SAUVE NOUS !

Maximilien Kolbe avait demandé à la Vierge Marie :"je veux que vous fassiez de moi non pas un saint, mais un très grand saint". Parce que je veux en entraîner un grand nombre au ciel. Et si je tombe, j'en entraînerai un grand nombre en enfer. Il avait fondé le plus grand monastère de la Pologne, à côté de Varsovie : "La cité de l'Immaculée". Les moines étaient environ un milier.

Mesdames, tout passe par les femmes qui enfantent les saints.

Quel fécondité d'un acte de Foi des femmes.

A Rocamadour, la Vierge enfante :"je désire pour toi une grande sainteté"

 En cette veille du 15 août :

VIERGE MARIE JE TE CHOISIS

TOUT A TOI

AMEN."

(Extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello. Veille de l'Assomption de la Vierge Marie) 

 

Posté par sanctuaire à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 juillet 2011

La multiplication des pains. dimanche 31 juillet 2011

Isaïe 55, 1-3 "venez acheter du vin et du lait sans argent et sans rien payer"

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8, 35.37-38 "rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu"

Evangile selon Saint Matthieu 14, 13-21 "....donnez-leur vous-même de quoi manger..... Nous n'avons là que 5 pains et 2 poissons"

 

" Les trois lectures de ce jour : 3 X RIEN     TROIS FOIS RIEN

1) La Bonne Nouvelle ne coûte rien. L'évangile, le sens ne coûtent rien. A Rocamadour, le sens ne coûte RIEN. L'évangile nous est offert gratuitement.

La simonie est un péché réservé au clergé. C'est le fait de vendre ou d'acheter un bien spirituel. Un jour, un prêtre reçoit une dame en confession et lui refuse l'absolution car il n'y a chez elle aucun regret, aucune contrition. Elle lui passe sous le nez un billet de 50 € :"donnez-moi l'absolution". Non l'amour de Dieu ne s'achète pas.

Quelques fois, on se demande :qu'est-ce que j'ai fait pour que Dieu me donne ça? On a du mal à se faire aimer gratuitement.

"TOI QUI AS SOIF, VOILA DE L'EAU, REGALE TOI"

Accueille mon amour gratuitement nous dit Jésus.

2) RIEN ne pourra me séparer de Dieu. 

Où que tu en sois, quelles que soient les raisons pour lesquelles tu es à la messe aujourd'hui, RIEN ne pourra te séparer de l'amour du Seigneur. Nous ne pouvons pas décevoir Dieu. Bien sûr nous ne sommes pas à la hauteur, Mais son amour est tourjours là, infini, prêt à être donné.

3) RIEN n'est impossible à Dieu.

Le temps des vacances est un temps de farniente, c'est l'occasion d'analyser notre relation avec Jésus. 

Nous vivons en fonction de nos moyens materiels, mais Dieu ne nous demande pas de vivre en fonction de nos moyens spirituels. "L'endroit est désert," Jésus va se donner totalement à nous, aujourd'hui encore au cours de cette messe.

Si parfois Il ne nous exauce pas, c'est parce que nous ne lui demandons pas assez. Nous lui demandons des choses qui ne sont pas à sa hauteur. Dieu ne nous demande pas d'être timide.On a souvent peur de ne pas être exaucé. C'est un manque de foi.

Si vous invitez un champion de saut en hauteur et que pour faire plaisir à vos amis vous lui demandez de sauter 50 cm. Il se sentira blaissé et humilié, il ne vous fera aucune démonstration.

MERCI SEIGNEUR POUR TA PAROLE CE MATIN : 3 X RIEN

1 . Gratuité

2 . Don total de Dieu

3 . Rien n'est impossible à Dieu 

AMEN SEIGNEUR"

(dimanche 31 juillet 2011, extraits du semon de l'abbé Ronan de Gouvello)

11 juillet 2011

La parabole du SEMEUR. dimanche 10 juillet 2011

Mat 13, 1-23    PARABOLE DU SEMEUR.

"Il y a des mamans qui comprennent bien la Parole. Cette maman, c'est celle de Guy Gilbert ; "le prêtre des loubards"

Le jour de son ordination, sa maman est venue avec une grande hostie, comme cadeau d'ordination.

"Cette hostie a été faite avec des grains de blé que j'ai emmagasinés au fur et à mesure des années, depuis le jour où tu m'as dit que tu voulais être prêtre. Chaque grains de blé est un sacrifice offert au Seigneur"

ça c'est de la maman !!!!!     Elle a compris le sens de l'hostie.

Un grain de blé qui tombe en terre est fragile.

Nous sommes parfois "bouchés" mais alors "grave"!!!!!

La parole si je ne suis pas prêt à la recevoir, elle meurt, elle me sera volée. 

Au cours d'une visite "by night" j'étais dans la chapelle Saint Jean Baptiste avec quarante ou cinquante personnes. C'est là qu'on renouvelle les promesses du baptême :

  • JE RENONCE A SATAN
  • A TOUTES SES OEUVRES
  • A TOUTES SES SEDUCTIONS
  • ET JE M'ATTACHE A JESUS POUR TOUTE MA VIE;

Un monsieur me dit : "vous pouvez répéter?"

  • Je renonce à satan, et il reprend -  "JE RENONCE A SATAN"
  • à toutes ses oeuvres  - " A TOUTES SES OEUVRES"
  • à toutes ses séductions  - " A TOUTE SES SEDUCTIONS"
  • et je m'attache à Jésus pour toute ma vie  - " ET JE M'ATTACHE A JESUS POUR TOUTE MA VIE."

Cet homme a fait une profession de Foi extraordinaire devant 50 personnes sorties du restaurant, venues faire une visite. Il a enlevé tout ce qui empêche la parole de germer dans son coeur.

A partir du moment où la Parole tombe, un combat spirituel s'en suit

1) Lutter contre Satan

2) Lutter contre tout ce qui m'empêche de faire germer l'Espérance en moi.

   "Sache que dans ta vie, rien n'est impossible à Dieu"

3) La graine qui tombe dans les ronces, c'est le milieu dans lequel je vis qui m'empêche de faire germer la Parole de Dieu.       Ce peut-être le milieu de mon travail, où regne l'injustice, l'oppression,  l'envie......

    "Jésus nous dit : accueille ma parole, ne te décourage pas parce que ton environnement n'est pas bon."

Porter du fruit est inhérent à l'Amour. La parole d'amour sera féconde sur moi.

-féconde l'ombre qui vient sur Elisabeth,

-féconde l'ombre qui va tomber sur l'autel pour devenir le Corps du Christ.

RIEN NE RESISTE A L'AMOUR DU CHRIST.

Nous ne croyons pas assez à la Parole de Dieu qui descend sur l'Eucharistie.

Témoignage du Père Bruno, ici présent à Rocamadour pour l'été. Il vient de Notre Dame de Rocamadour du Québec.

A l'époque il a 17 ans, il s'appelle simplement Bruno. Il est témoins d'un incendie.  Une maison brûle dans une petite rue. Les maisons sont en bois au Québec. Lorsque l'une d'entre elles brûle, c'est tout le quartier qui brûle. Bruno se dit : "il n'y a que Jésus qui peut faire quelque chose". Qu'est-ce qu vous auriez fait vous? Et bien Bruno il court à l'église, dans la sacristie, il prend la clé du tabernacle, il l'ouvre, prend le ciboire et court sur les lieux du drame. Il court tout autour de la maison en flammes avec le ciboire plein d'hosties à bout de bras...... L'incendie s'est arrêté, les maisons d'en face ne sont même pas roussies.

Il n'y a que Jésus qui puisse faire cela.

On ne croit pas assez à la puissance de l'Eucharistie.

PUISSIONS-NOUS RAYONNER DE LA PAROLE DE DIEU" - AMEN

(Extraits du semon de l'abbé Ronan de Gouvello)

Posté par sanctuaire à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2011

ASCENSION DU SEIGNEUR, 02 Juin 2011

"JE SUIS AVEC VOUS TOUS LES JOURS, JUSQU'A LA FIN DES TEMPS"

Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Une maman dit à son fils au dernier moment : "finallement je vais rester avec toi pendant toutes les vacances. Franchement!! parfois un peu de distance fait du bien.

Quel est l'enjeu de l'Ascension pour moi?

"Seigneur, je viens à le messe tous les dimanches, et même le jeudi de l'Ascension. Le reste du temps tu es loin. C'est pratique, je suis tranquile."

QUI EST DIEU POUR MOI ?

POURQUOI LES APÔTRES SONT-ILS HEUREUX DE LE VOIR PARTIR ?

PS 46 : "DIEU S'ELEVE PARMI LES OVATIONS"

Il est le Dieu des Dieux. Le tout puissant, comme Zeus. Une conception païenne de Dieu est de dire : "Si tu étais Dieu, tu ne permettrais pas tous ces scandales !!!!.......

La Révélation : "DIEU QUITTE SON TRÔNE DE JUSTICE"

C'est la miséricorde qui s'étend sur le monde.

Alors nous pouvons désirer la présence permanente de Dieu à nos côtés. Nous devons désirer sa présence tous les jours de notre vie.

  •  le SEIGNEUR est venu. C'est le Dieu de miséricorde qui est venu.
  •  Nous attendons le retour dans la gloire. C'est l'Aspiration au règne de Dieu qui s'accomplit.
  •  Il vient dans la figure des saints. Et les saint transforment le monde. Quand un saint passe, Dieu passe avec lui.

Nous avons a souhaiter des saints qui transforment le monde. Ne nous attachons pas aux scandales actuels. Des scandales, des pauvres, il y en aura toujours.

L'ASCENSION = SOUHAIT DE DON

"SEIGNEUR ENVOIE NOUS DES SAINTS DONT LE MONDE A TANT BESOIN"

(extraits de l'homélie de l'abbé Ronan de Gouvello. Jeudi 02 juin 2011, en la basilique Saint Sauveur de Rocamadour)

 

Posté par sanctuaire à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2011

dimanche 29 mai FÊTE DES MERES

ND-Rugby-2_web-2

 

"Aujourd'hui dans cette église, il y a les abitués du dimanche, et.... les païens préférés du curé, les joueurs du tournoi de rugby. Plusieurs équipes sont là aujourd'hui, ils ont joué hier à Rocamadour.

Aujourd'hui sera jumelé le sanctuaire de Notre Dame de Rocamadour avec Notre Dame d'Ovalie, Notre Dame du Rugby dans les Landes.

Aujourd'hui, nous fêtons LE CHEF D'OEUVRE DE DIEU quand Il a créé le monde : LE COEUR D'UNE MAMAN

Il n'y a pas de mystère plus grand que le coeur d'une maman.

La maman porte le rêve que son enfant soit heureux. Et même si l'enfant tourne mal, la maman garde toujours se rêve pour lui.

Avant d'être prêtre je lisais Lucky luck. Madalton, elle a 4 fils. Plus païens qu'eux, c'est difficile. Ce ne sont pas des anges gardiens, et pourtant elle les aime comme toute maman.

Notre maman porte toujours le bonheur. Et ce bonheur il est au prix d'une séparation. ça commence par l'accouchement. Un sacrifice dans la douleur que la maman supporte pour le bonheur de son enfant.

LE COEUR D'UNE MAMAN SOUHAITE LA SEPARATION POUR LE BONHEUR DE SON ENFANT.

Elle souhaite ensuite que son fils épouse une jeune fille en blanc au pied de l'autel. 

Pour une maman, son enfant n'est jamais repoussant. le coeur de la maman, il est là. Elle le prend dans ses bras, même s'il est plein de boue, plein de sang, plein de morve, même si c'est le derniers des criminels ; Elle l'aime toujours.

A  ROCAMADOUR, Notre Dame est notre maman au pied de la croix, elle nous donne son fils parce qu'elle nous aime.

Le coeur d'une maman se joue au pied de la croix.

On a beau être condamné par l'église, par la justice, par ....... tout le monde est bien venu dans ce sanctuaire;

 Il n'y a pas ici une seule personne que la Vierge Marie n'aime pas.

"Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé vos suffrages, ait été abandonné? Animé de cette confiance, ô Vierge des Vierges, ô ma Mère, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes prières, mais écoutez les favorablement et daignez les exaucer. Amen."

Nous avons un cadeau à lui faire aujourd'hui. Un joueur de rugby, il offre son maillot qui représente toute l'équipe. 

La Vierge Marie accepte les grandes joies des équipes, et les grandes épreuves. Nous pensons particulièrement à Sébastien, mort il y a 6 ans sur un terrain de rugby, au président dans son fauteuil roulant, à tous ceux qui sont morts en jouant ou qui ont gardé un handicap.

On porte tout à Notre Dame, même un tas de maillots sales, il n'y a qu'une maman pour y toucher."

(extraits du sermon de l'abbé Ronan de Gouvello. Dimanche 29 mai 2011)

 

Publié le 28/05/2011 03:53 | La Dépêche du Midi

Rocamadour. Une chapelle dédiée au rugby

Gérard Blanc et Philippe Arteil, de Rugbyroc, entourent l'Abbé Ronan de Gouvello dans la Chapelle de l'Ovalie.
Gérard Blanc et Philippe Arteil, de Rugbyroc, entourent l'Abbé Ronan de Gouvello dans la Chapelle de l'Ovalie.
Gérard Blanc et Philippe Arteil, de Rugbyroc, entourent l'Abbé Ronan de Gouvello dans la Chapelle de l'Ovalie.

C'est une inauguration… inhabituelle qui va se dérouler, demain matin, à Rocamadour. En la Basilique Saint-Sauveur sera inaugurée la chapelle de l'Ovalie. Elle sera jumelée avec la chapelle Notre-Dame du Rugby, de Larrivière Saint-Savin, avec remise de maillots en témoignage.

Notre-Dame du Rugby est une chapelle située sur la commune de Larrivière Saint-Savin, dans le département des Landes. Construite en 1861 sur l'emplacement d'un ancien oratoire romain, cette chapelle, partiellement détruite vers le milieu du XIXe siècle, doit à l'Abbé Devert son nouveau destin (lire encadré).

L'Abbé Ronan de Gouvello, curé de Rocamadour et licencié au club de rugby de Rocamadour, a eu l'idée de suivre ce chemin et de créer dans le village accroché au rocher, la chapelle de l'Ovalie, en jumelage avec Notre-Dame du Rugby. Le président de Rugbyroc, Philippe Arteil, a tout mis en œuvre avec Ronan de Gouvello pour que ce projet aboutisse.

Ils espèrent par ce témoignage de foi ouvrir la route des chapelles dans notre région.

Tous les lundis de Pentecôte a lieu à Larrivière Saint-Savin, une grande cérémonie. Elle rassemble chaque année de rudes gaillards, des familles éprouvées et des inconditionnels. Le club Rugbyroc a été convié cette année par les Amis de Notre-Dame du Rugby, afin de celer cette nouvelle union.

À Rocamadour ce dimanche, à 10 h 45, tous les clubs sont conviés à cette inauguration. Ils peuvent faire don d'un maillot à leurs couleurs en témoignage ou souvenir d'un de leurs joueurs.

Posté par sanctuaire à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mai 2011

dimanche 15 mai, journée mondiale de prière pour les vocations

Evangile de Jésus Christ selon saint Jean 10, 1-10  LE BON BERGER 

"Il y a quelques jours, nous fêtions l'anniversaire des apparitions à Fatima.

Le 13 mai 1917, une très belle dame apparait à trois petits bergers. Elle leur demande de consoler le coeur de son fils en récitant le chapelet.

Lucie demande à la très belle dame :"D'où viens-tu? " - "Je viens du Ciel." - "Et moi, est-ce que j'irai au ciel?"

Voilà la question que nous devons tous nous poser. Notre vie est en jeu et prend tout son sens.

                                                                "EST-CE QUE J'IRAI AU CIEL?"

Le Seigneur a fondé son Eglise comme moyen d'accéder au Ciel. Il demande à ses prêtres de nous montrer le chemin du Ciel.

Un jour, un prêtre se rend dans le village où il vient d'être nommé curé. Il demande son chemin à un petit pastoureau : "Peux-tu m'indiquer la route qui mène à Ars?" -" Tu m'as montré le chemin du village, je te montrerai le chemin du Ciel."

Un mystère incroyable : Jésus appelle tel ou tel pour qu'il montre le chemin du Ciel. Avec toutes ses faiblesses, le prêtre n'est pas digne de célébrer la messe, mais ceux qui l'écoutent, eux, sont dignes de l'écouter.

Il n'est pas digne de donner le sacrement du pardon, mais ceux qui viennent à lui sont dignes de le recevoir.

Si nous désirons le Ciel, nous devons demander des prêtres. Il nous faut désirer que certains soient appelés. 

Je m'adresse à tous les garçons : Tout garçon normalement constitué doit un jour se poser la question :

"pourquoi pas moi?"

Les membres les plus fragiles sont indispensables au corps de l'Eglise. Les vocations sacerdotales sont fragiles mais indispensables.  

Je m'adresse maintenant à tous les autres : Nous sommes les gardiens de ce trésor. PRIEZ DANS VOS FAMILLES. DESIRONS DES VOCATIONS DANS NOS FAMILLES.

Nous avons a redécouvrir que c'est possible. 

Tournons-nous vers la VIERGE MARIE, ELLE NOUS DONNE LE CHEMIN DU CIEL.

NOTRE DAME DE FATIMA,

NOTRE DAME DE ROCAMADOUR,

CONFIONS LUI TOUTES LES VOCATIONS - AMEN"

(extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello, le 15 mai 2011)

Posté par sanctuaire à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fête du Bon Pasteur

 

Saint_sauveur

 

Ce Dimanche est celui du Bon Pasteur .

Vendredi dernier, ce 13 mai, nous fêtions l'anniversaire des apparitions à Fatima au Portugal .

Lorsque la Sainte Vierge apparait à Lucie, toute vêtue de blanc, la petite fille demande

- D'où viens- Tu ?

- Du ciel.

- Irai-je au Ciel ?

Et Lucie demande si les personnes qui lui sont chères ou du village sont au Ciel. Et Notre Dame de Fatima répond que certaines resteront au Purgatoire les hommes  et d'autres iront au Ciel....à condition de prier beaucoup de chapelets afin de réparer les blasphèmes commis.

fatima_2

Lorsque Jean-Marie Vianney arrive près d’Ars" village où il y a si peu d'amour «, il demande son chemin à un pastoureau qui lui indique la route. " Tu m'as montré le chemin d'Ars, je te montrerai le chemin de Ciel

Le chemin du Ciel ? Qui nous montrera le chemin du Ciel si ce n’est le prêtre, le bon pasteur ? !

Le prêtre n’est pas plus digne que les autres pour aller au Ciel. Il montre le chemin du Ciel parce que les autres sont dignes d’aller au Ciel !

Le prêtre n’est pas plus digne que les autres de célébrer l’Eucharistie. Il célèbre l’Eucharistie car Jésus estime que les autres sont dignes de LA recevoir !

Il faut prier pour avoir des prêtes, de saints prêtres qui nous monteront le chemin du Ciel ! 

cur__d_ars

Mais il ne faut pas prier pour qu’il y ait un prêtre dans la famille des autres ! Non, il faut prier pour avoir des prêtres dans SA famille !

Tout jeune homme normalement constitué doit se poser la question de la prêtrise. Prêtre : Pourquoi ? Pourquoi pas ? Pourquoi pas moi ?

Pourquoi se poser la question ? Parce que se la poser, c’est être libre d’y répondre !

 

Priez pour avoir des prêtres qui vous montreront le chemin du Ciel !

Priez pour vos prêtres !

Notre_dame_du_sacerdoce

Prière à Notre-Dame du Sacerdoce

Vierge Marie,
Mère du Christ Prêtre,
Mère des Prêtres du monde entier,
Vous aimez tout particulièrement les prêtres,
parce qu’ils sont les images vivantes
de Votre fils unique.

Vous avez aidé Jésus par toute Votre vie terrestre,
et vous l’aidez encore dans le Ciel.
nous vous en supplions, priez pour les Prêtres,
Priez le père des Cieux
pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson.

Priez pour que nous ayons toujours des Prêtres,
qui nous donnes les sacrements,
nous expliquent l’Evangile du Christ,
Et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

Vierge Marie, demandez-vous même à Dieu le Père,
Les Prêtres dont nous avons tant besoin,
Et puisque votre cœur à tout pouvoir sur lui,
Obtenez-nous, ô Marie,
Des prêtres qui soient des Saints.

Posté par sanctuaire à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 avril 2011

JEUDI SAINT 21 AVRIL 2011

Jean 13, 1-15

LE LAVEMENT DES PIEDS

 

"Dieu se met à genoux devant les plus petits pour le dire : "JE T'AIME"

Posté par sanctuaire à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2011

Un pélé pour les Nuls


PÂQUES A ROCAMADOUR

Un pèlerinage à Rocamadour

LA BANDE ANNONCE

 

phoca_thumb_l_rocamadourvillage

Les 3, 4 et 5 avril 2010

« Dieu a tant aimé les Nuls qu'Il leur a donné Son propre Fils »

Librement adapté de Jean III,16

Avec Mgr Hervé Gaschignard

Évêque auxiliaire de Toulouse

 

Le pélé pour les nuls est un pélé condensé (du 3 au 5 avril 2010)  ou ultra condensé (du 4 avril après midi au lendemain) pour tous ceux qui passent un examen ou un concours dans l'année (à partir du bac).

Peuvent s'y adjoindre, bien sûr, tous ceux qui sont désireux de vivre un magnifique triduum pascal, et tous ceux qui aiment la Vierge Marie!

Renseignements sur: http://www.pelepourlesnuls.com


Le pélé pour les Nuls ( pour les jeunes), c'est décomplexant ...

Mais...lorsqu'on n'est pas nuls (comme moi ! ou pas jeune comme moi !) ?

Si on est malade, il vaut peut être mieux aller à Lourdes...

Quoique Notre Dame des Miracles n'est pas insensible à la souffrance du corps.

Il faut dire que le malade qui se rend à Rocamadour est bien méritant vu la configuration du Sanctuaire !

Mais,  si on n'est pas malade et qu'on n'est pas nuls, on peut aussi aller à Rocamadour !

Son histoire est celle d'un des premiers pèlerinage de France ....

C'est peut être le pèlerinage de tous les biens portants....pêcheurs comme moi

De tous les pêcheurs malades ou ou pas, nuls ou pas

Un pèlerinage pour tous !

 
 

Posté par sanctuaire à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 avril 2011

se loger à Rocamadour

Un petit coin de ciel sur terre !

Pour toute information et réservation

Direction du pèlerinage :
46500 Rocamadour
Tél : 05 65 33 23 23 – Fax : 05 65 33 23 24

www.notre-dame-de-rocamadour.com

 

Les adresses du Miam-miam-dodo.

les adresses du Routard

les adresses du guides Michelin

Posté par sanctuaire à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mars 2011

dimanche 28 mars, LA SAMARITAINE (Jn, 4, 5-42)

"LA FEMME LAISSANT LA SA CRUCHE ......."  

A midi en Samarie, il fait très chaud.  Les femmes  vont chercher de l'eau tôt le matin, à la fraîche. C'est au puits qu'elles se rencontrent et qu'elles discutent.

La samaritaine, elle, se retrouve comme une "cruche" à errer toute seule à l'heure la plus chaude. Elle préfère, étant donnée sa situation, vivre dans une sorte d'isolement plutôt que de supporter les regards et les bavardages des autres.

Mais ce jour là, au bord du puits de Jacob, Jésus l'attend : "donne- moi à boire".

La femme : "Seigneur, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond......"

La samaritaine rencontre Celui qui donne la vie. Quelqu'un qui l'aime et qui a brisé son isolement. Elle a rencontré le regard de Jésus, la consolation incarnée. Elle a trouvé qui adorer.

Le puits est profond, mais rien n'est impossible à Dieu. Jésus se rend assoiffé et capable d'aller au plus profond de notre être pour nous rencontrer.

"Alors la femme laissant là  sa cruche revint en ville : "venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-il pas le Messie ?"

Une fois libérés, nous sommes invités à cheminer en pleine liberté avec Jésus. 

L'Esprit Saint est arrivé dans nos coeurs. Nous pouvons avancer dans la confiance. Nous avons l'ESPERANCE que rien ne pourra décevoir.

La grâce du baptême nous donne la force d'aller jusqu'au bout.

(extraits du sermon du Père Ronan de Gouvello, le 28 mars 2011)

 

Posté par sanctuaire à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 février 2011

dimanche 20 février " Sermon sur la montagne"

"Certains jours, on prendrait bien une paire de ciseaux pour couper quelques versets de l'évangile.

aujourd'hui il ne resterait pas grand chose.

"Vous avez appris qu'il a été dit "Oeil pour oeil, dent pour dent. Et bien moi je vous dis de ne pas riposter au méchant. Mais si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l'autre.....Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent......Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait."

Sans la Foi, on ne peut pas suivre l'évangile. Quand il nous est demandé quelque chose qui nous paraît impossible, il faut garder confiance. On ne peut y arriver que si on se cramponne à  la croix du Christ.

Jésus nous invite à le suivre jusqu'à la croix. Et il nous donne les moyens de l'aimer.

C'est notre orgueil qui nous empêche d'obéir à cet ordre, parce que nous sommes piqués à vif. Et pourtant,  Dieu devant l'homme a perdu la face. Le Christ lui-même a été défiguré." Il n'avait plus figure humaine."

Sans méditer la passion de Jésus nous ne pouvons pas suivre cet évangile.

Jésus nous invite à être plus fort par l'évangile. L'Eglise est puissante par la parole de l'Evangile.

N'AYEZ PAS PEUR DE LA PUISSANCE DE L'EVANGILE. JESUS EST VAINQUEUR PAR L'AMOUR.

 

Posté par sanctuaire à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 février 2011

Organiser son pélerinage ou son séjour à Rocamadour !

 N'attendez pas la dernière minute  !

 

 Venir

Visite guidée

Concerts

II Pèlerinage

Semaine mariale

Sur les pas de Saint Louis

Lourdes-Nevers-Rocamadour

III Formation

Cantica sacra

Université d'été

IV Au service de Notre Dame

Bénévole

Batisseurs




 

Posté par sanctuaire à 05:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,