"Il y a 60 ans, Maximilien Kolbe mourait le 14 août à Auschwitz.

Dans le bloc 14, un homme manque à l'appel. En punition, afin de décourager les tentatives d'évasion, les nazis sélectionnent 10 hommes et les condamnent à mourir de faim. Le Père Kolbe sort des rangs, enlève son béret et fixe le commandant dans les yeux. Celui-ci n'a jamais vu une telle désobéissance. "Que veux-tu?" - "Je veux mourir à la place de Franciszek Gajanniczek." Et le commandant obéit et accepte. Il prend Kolbe comme dizième condamné. Grace à ses prières, le cachot devient un véritable chant de louange. Maximilien Kolbe voit mourir tous ses compagnons. Seul survivant, il est exécuté par injection. Il tend le bras, le commandant est subjugé. Son corps sera brûlé et ses cendres dispersées le 15 août, jour de l'Assomption de la Vierge Marie".

Comment un tel acte est-il possible? Parce que Maximilien était profondément attaché à la Vierge Marie.

SEUL L'AMOUR EST CAPABLE DE VAINCRE LA HAINE.

Dans son enfance, il était un peu espiègle. A tel point qu'un jour sa maman lui dit :"mais que va-t-on faire de toi plus tard !".

Maximilien court à l'église et interroge la Vierge Marie : "que va-t-on faire de moi?" 

Marie lui apparaît, et lui présente deux couronnes, une blanche pour la chasteté, une rouge pour le martyre." La quelle veux-tu ? -"Je veux les deux". Il nous invite à nous tourner vers la Vierge Marie.

Mesdames, aujourd'hui l'Evangile est pour vous. Vous messieurs, vous pouvez écouter.

DANS LA PAROLE DE DIEU, TOUTES LES GRANDES OEUVRES ONT ETE ENFANTEES PAR DES FEMMES.

Déjà 150 ans avant la naissance de Jésus, une femme offrait ses sept fils en fidélité à Dieu. C'était l'annonce de l'offrande de Marie. Elle nous a donné son fils;

Aujourd'hui il s'agit d'une cananéenne, païenne, elle vient de la région de Sidon et elle crie : "prends pitié de ma fille!" C'est le cercle restreint de sa famille qui est concerné. Les apôtres insistent auprès de Jésus :" guéris la, elle nous soûle!" (c'est une phrase que les curés prononcent souvent. c'est un véritable autoportrait!.....)

Comment Jésus nous met en difficulté pour nous faire grandir. Il ne répond pas et traite ensuite cette femme de petit chien. Sa réponse est extrêment dure. Il va obliger la femme à aller encore plus loin.

ELLE A PARLE AU NOM DE TOUTES LES NATIONS PAÏENNES.

TU NE PEUX PAS REFUSER LE SALUT AUX PAÏENS.

"Femme que me veux-tu?" -"TA FOI EST GRANDE,que tout se passe comme TU LE VEUX." Voilà le langage de l'AMOUR. Parce que cette femme, elle a fait la VOLONTE DE DIEU.

TA VOLONTE, C'EST QUE TOUS LES HOMMES SOIENT SAUVES.

ECOUTE SEIGNEUR TOUS CEUX QUI CRIENT VERS TOI !

SAUVE NOUS !

Maximilien Kolbe avait demandé à la Vierge Marie :"je veux que vous fassiez de moi non pas un saint, mais un très grand saint". Parce que je veux en entraîner un grand nombre au ciel. Et si je tombe, j'en entraînerai un grand nombre en enfer. Il avait fondé le plus grand monastère de la Pologne, à côté de Varsovie : "La cité de l'Immaculée". Les moines étaient environ un milier.

Mesdames, tout passe par les femmes qui enfantent les saints.

Quel fécondité d'un acte de Foi des femmes.

A Rocamadour, la Vierge enfante :"je désire pour toi une grande sainteté"

 En cette veille du 15 août :

VIERGE MARIE JE TE CHOISIS

TOUT A TOI

AMEN."

(Extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello. Veille de l'Assomption de la Vierge Marie)