Rocamadour pierre

 

Evangile selon Saint Matthieu 16, 13-20

En toile de fond aujourd'hui pour cet évangile, plus d'un milion de jeunes autour du pape. Une tornade qui oblige le pape à s'interrompre. Un rendez-vous mondial, et sous un regard de foi: un dialogue entre Pierre et Jésus.

"Qui suis-je?" -

Pierre spontané: -"Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant !"

Et moi je déclare: "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise ; et la puissance de la mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les Cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux."

Parole fondatrice de notre foi. Jésus est en Galilée et pendant ce temps il y a à Jérusalem le Yom Kippur : "la fête du grand pardon". Sur le peuple, le grand prêtre prononce ce jour là le nom que lui seul est autorisé à prononcer : le nom qui sauve. Et à Pierre, Jésus demande "Quel est mon nom?" - "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant."

Ce sont les paroles qui nous sauvent. Kephas, Pierre : grand prêtre de l'Eglise. Jésus est en train d'établir un lien indissoluble entre la terre et le ciel. Tout ce que Pierre dit sur terre sera réalisé au Ciel. Jésus confie les clefs du Royaume à Pierre, un homme qui nous révèle toutes ses faiblesses. Depuis 2000 ans cette grâce d'état n'a jamais été reprise par Dieu. Son plan de salut est confié à des hommes faibles. Personne ne peut aller au Père s'il ne passe par l'Eglise, s'il n'a pas l'Eglise comme Mère.

Dieu a besoin de l'Eglise pour se donner, pour nous pardonner. La communion est UNE, SAINTE, APOSTOLIQUE.

Il serait bien prétentieux de dire :"je n'ai pas besoin d'aller à la messe, pas besoin d'aller me confesser." Dieu, lui, est fidèle, Il a besoin de l'Eglise pour nous transmettre tout son amour. Il nous donne des Saints pour nous aider. Rappelez-vous ce que Jean-Paul II a enduré pour nous transmettre ce message. Pourquoi faut-il attendre que Benoît XVI soit mort pour réaliser qu'il est saint. Jamais Rome n'a été assaillie comme aujoudr'hui. Ils sont des milliers à venir écouter ses catéchèses.

Et nous? Quel soin mettons-nous à l'adoration? Comment nous ressourçons-nous?

C'est comme un couple qui ne prendrait pas le temps de choisir le papier peint et les rideaux de la chambre conjugale. Le lieu où se passent les gestes de tendresse essentiels à la vie de couple, là où Dieu nous attend.

Ce qui est essentiel est gratuit. 

LA FORCE DE LA GRÂCE NOUS SERA DONNEE Là Où DIEU NOUS ATTEND.

AMEN

(extraits de l'homélie du Père Ronan de Gouvello, dimanche 21 août 2011)